Très médiatisé depuis la proposition faite par le président de la République, Nicolas Sarkozy, de le mettre à la tête du groupe France Télévisions, Rémy Pflimlin n'en reste pas moins un homme dont la carrière n'a cessé de développer ses compétences. Il est aussi le digne représentant d'une famille illustre. Neveu de Pierre Pflimlin, ancien président du Conseil, il est aussi le cousin de Etienne Pflimlin, l'ancien président de la Caisse Fédérale du Crédit Mutuel -sa démission sera effective le 14 octobre 2010-.



Né le 17 février 1954 à Mulhouse dans le Haut Rhin, Rémy Pflimlin est diplômé de l'école HEC, Promotion 1978. Il débute sa carrière au sein de la rédaction de Jours de France où il sera directeur de publication de 1979 à 1985. Tout naturellement il se tournera vers les Dernières Nouvelles d'Alsace, mais il partira pour rejoindre... la Société Alsacienne de Publications qui édite l'Alsace. Ainsi en juin 1991, il est directeur général adjoint avant d'être nommé président du directoire, fonction qu'il occupera de 1993 à 1999.

De par sa grande connaissance du secteur de la presse régionale, Rémy Pflimlin sera nommé Vice Président du Syndicat de la Presse Quotidienne Régionale, ou SPQR. Poste qu'il exercera de 1997 à 1999. Date à laquelle il est appelé pour remplacer Marc Tessier alors Directeur Général de France 3. De 1999 à 2005, il annoncera l'arrivée de séries comme Plus belle la vie, d'animateurs comme Marc Olivier Fogiel ou encore d'émissions comme C'est mon choix. Le 1er janvier 2006, Rémy Pflimlin poursuit sa carrière dans le domaine des médias, mais retrouve la presse. Il prend la tête des NMPP -Nouvelles Messageries de la Presse Parisienne-, qui deviendront Presstalis sous sa présidence. Ses qualités de négociateurs sont reconnues.

Le 5 juillet 2010, Nicolas Sarkozy le choisit comme nouveau président de France Télévisions. Le CSA et les commissions de l'Assemblée Nationale et du Sénat valident ce choix le 21 juillet 2010, et Rémy Pflimlin prend finalement les rênes du groupe France Télévisions, en remplacement de Patrick de Carolis, le 23 août 2008.