Né sous une bonne étoile, Henri de La Croix de Castries est le Comte de Castries, mais aussi l'un des dirigeants les plus influents en France puisqu'il dirige la toute puissante compagnie d'assurances Axa. Né le 15 août 1954 à Bayonne, ce fervent catholique a suivi une scolarité exemplaire. Après HEC Paris où il rencontre notamment Denis Kessler, ancien vice-président du Medef, Henri de Castries opte pour l'ENA. Aujourd'hui, il regrette de ne pas avoir choisi un MBA, mais la Promotion Voltaire de laquelle il sort en 1980 lui apporte un large réseau de connaissances. Il y rencontre notamment Dominique de Villepin, François Hollande -président de la République française, Ségolène Royal ou encore Jean-Pierre Jouyet, actuel directeur de l'AMF.



Ce descendant du Marquis de Sade fait ses premières armes à l'Inspection des Finances, où il réalisera plusieurs missions d'audits durant 4 années, de 1980 à 1984. Cette même année, il rejoint la direction du Trésor mais c'est en 1986, sous le gouvernement de droite d'Edouard Balladur, qu'il met en exergue ses compétences. Henri de Castries participe à plusieurs participations notamment celle de la CGE ou encore celle de TF1.

En 1989, un tournant important dans sa carrière. Après une carrière publique, il intègre le groupe Axa à la direction centrales des finances. Il évolue au rythme des missions qui lui sont confiées. Ainsi il s'internationalise avec l'Amérique du Nord et la Grande Bretagne, et se voit confier des opérations de fusion comme celles de la Compagnie du Midi ou de l'UAP. Le groupe Axa grossit pendant cette période.

Mais en mai 2000, celui qui était qualifié comme le dauphin désigné de Claude Bébéar, prend la tête du directoire du groupe. Dix années plus tard, avec le changement de gouvernance, il devient le PDG du groupe.

Officier de la légion d'honneur, manager de l'année 2008, Henri de Castries est marié et père de trois enfants.

Combien Henri de Castries gagne t-il par an ?